POURQUOI FAUT-IL TOUJOURS CéLéBRER SES SUCCèS ?

Ma vie d'entrepreneuse / écrit par Candice Colin | Juin 20, 2016

MA VIE D'ENTREPRENEUSE 

Mardi dernier, nous avons bouclé notre première levée de fonds. Une levée de fonds est une aventure en soi, une étape incontournable et majeure pour une jeune entreprise innovante quand on a de grandes ambitions et des rêves plein la tête. Une levée de fonds, c’est la rencontre d’un projet, d’une équipe et d’investisseurs qui croient en vous. Une levée de fonds, c’est un succès car c’est avant tout le soutien d’acteurs économiques majeurs qui plébiscitent votre stratégie et vos résultats. Mais ce sont aussi des mois de travail et de grande persévérance. Au final, beaucoup d’appelés et peu d’élus.

A titre personnel, j’en avais fait un objectif majeur du premier semestre. J’avais fixé sa finalisation au 30 juin. Autant vous dire que j’étais à la fois émue et super heureuse que nous l’ayons bouclé le 14.  Et comme je le fais à chaque étape importante que je franchis avec OFFICINEA, je m’étais fixée à moi-même un challenge personnel. Dès la levée réalisée, je mettrais le cap sur Bangkok. And guess what ? Je suis dans la salle d’embarquement à l'aéroport, prête à m’envoler vers l’Asie. L’une de mes meilleures amies est installée en Thaïlande et c’est l’occasion rêvée de lui rendre visite quelques jours.

Depuis que je suis entrepreneuse, je suis une fervente adepte de la pensée positive et de la visualisation des objectifs. Je les associe à une liste d’envie qui me permet de me projeter de manière efficace. Je dispose donc d’un "vision book" dans lequel je consigne tous mes rêves de voyage couplés à des objectifs précis (mon truc à moi ce sont les voyages). Mon séjour en Thaïlande en faisait partie. D’une manière générale, je pense que chaque succès se doit d’être fêté et célébré, même les plus petits.

Mais ce voyage me permet aussi de faire d’une pierre deux coups en prenant soin de moi après des mois très intenses. Je ne vous apprends rien, l’année scolaire n’est pas terminée, je pars donc sans mes enfants. La culpabilité n’est pas loin, j’ai même versé ma larme ce matin avant que mes deux terreurs ne partent à l’école (et même s’ils sont déjà ado et presque ado) J’essaie de me rappeler tous les jours que je suis la personne la plus importante de ma vie, comme toi amie lectrice. Mais parfois j’ai du mal, comme toi aussi peut-être amie lectrice ;-) Quand on y pense, ça tombe sous le sens, et pourtant … Comment prendre soin des autres, jongler entre toutes nos vies de maman, d’entrepreneuse ou de working girl, quand on ne prend pas soin de soi un minimum. Ce voyage est une excellente manière de remettre les compteurs à zéro.

2 réflexions au sujet de « Pourquoi faut-il toujours célébrer ses succès ? »

  1. Vous avez vraiment un parcours très inspirant. Je me demandais avez-vous suivez une formation particulière avant de lancer votre entreprise. C’est quelque chose qui me tente beaucoup, mais par exemple je n’ai aucune de la manière dont il faut si prendre pour une levée de fond, pourtant j’ai fait école de commerce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *