OPTIMISME : 10 TRUCS à PIQUER AUX DANOIS

Mes coups de cœur / écrit par Candice Colin | Déc 8, 2014

MES COUPS DE CœUR 

Optimiste un jour, optimiste toujours :) C’est ma devise. Alors du coup, je suis super heureuse d’avoir été sollicitée pour participer jeudi prochain à la conférence « Osons l’optimisme » qui se tiendra à Marseille. Thierry Saussez, le co-fondateur du Printemps de l’Optimisme dont je vous ai déjà parlé, en sera l’invité d’honneur. J’y livrerai pour ma part mon témoignage d’entrepreneuse qui a fait de l’optimisme une valeur clé et un moteur essentiel de son aventure entreprenariale.

Car au final, la question qui se pose est bien celle de l’optimisme en France et je dois vous avouer qu’à mon retour de Russie, j’ai été pas mal perturbée par la morosité ambiante au point de m’interroger sur mon avenir dans mon propre pays. Mais bon, je suis fière d’être française et je veux faire partie de ces entrepreneurs qui ont décidé de montrer que, OUI, on peut investir, entreprendre, fabriquer en France.

Ceci étant dit, le manque d’optimisme est une réalité en France. Il n’y a qu’à jeter un œil au World Happiness Report de l’ONU. Dans sa dernière édition datant de 2013,  la France pointe en 25ème position, derrière des pays tels que le Costa Rica, le Panama, le Méxique … montrant s’il le fallait que le développement économique et  le bonheur ne font pas forcément bon ménage. Ce classement montre aussi que des pays à priori hostiles explosent tous les compteurs du bonheur. Et de manière constante car depuis 40 ans, c’est le Danemark, un tout petit pays nordique à l’ensoleillement limité, avec l’un des taux d’imposition les plus élevés au monde, qui remporte la palme du pays le plus heureux du monde.

Alors pourquoi est-on plus heureux au Danemark ? J’ai lu il y a quelques temps, le livre de Malène Rhydalh, « heureux comme un danois » et j’attendais la bonne occasion pour vous en parler. Pour cette danoise vivant en France depuis 20 ans, la réponse tiendrait en 10 points :

1 – Les danois développent très tôt une grande confiance les uns envers les autres.  Cette confiance semble déterminante dans le fonctionnement de la société toute entière. L’acceptation de l’impôt par exemple est totale car personne n’envisage la triche.

 2 – L’éducation pousse à se forger ses propres opinions plutôt qu’à emmagasiner des matières apprises par cœur. Aucune pression, seulement la quête de sa propre voie en dehors de toute considération matérielle.

3 – La recherche de la liberté et de l’autonomie est essentielle pour tous les danois.

4 - Ils croient dur comme fer en l’égalité de leurs chances et sont convaincus de pouvoir devenir qui ils veulent.

 5- Mais dans le même temps, leurs rêves sont réalistes et ils ont peu d’ambition matérielle.

 6 – Ils développent une grande solidarité les uns envers les autres.

7 – Les danois portent une importance capitale à l’équilibre entre leur famille et leur travail.

8 – Ils ont une relation très détachée vis à vis de l’argent.

9 – Les danois restent humbles et modestes en toute circonstance

10 – Pas de steréotypes, ni de tabous. L’égalité homme femmes à la danoise, c’est la liberté de choisir le rôle qui lui convient.

Des OVNIS ces danois ? Peut-être, à nous alors d’inventer le bonheur à la française !  Pour vous, c’est quoi le bonheur ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *