ODYSSEA, ON L’A FAIT !

Mes coups de cœur / écrit par Candice Colin | Sep 23, 2014

MES COUPS DE CœUR 

Voilà tout est dit ! Nous l’avons fait.  ODYSSEA à Cannes c’était dimanche. 10 000 euros récoltés pour la lutte contre le cancer du sein par les organisateurs et parmi les 1500 participants : nous ! Les deux mouflets à l’assaut du 1 km, et ma pomme au départ du 5 kms.

Bon, 5 kms, vous allez me dire, c’est quand même pas la mer à boire, finger in the nose même … oui oui mais pas pour moi. Il y a 3 mois, je n’étais même pas capable de tenir 2 minutes. Dimanche matin, au moment de partir de la maison, c’est le stress. Il n’y a théoriquement aucun enjeu si ce n’est un petit défi perso : tenir 5 kilomètres sans marcher.  Depuis un mois, je les cours sans problème lors de mes sorties hebdos mais là, c’est une course …

En arrivant au village de la course, on sent tout de suite que l’ambiance est  super sympa. Des mamans, des enfants, des papas aussi … Envolé le stress. Petit coup de chauffe néanmoins en découvrant le parcours au moment de retirer nos dossards. Sur le papier, la boucle du 5kms ressemble davantage à une montagne russe, qu’à un parcours de santé, avec de bonnes  grosses montées. pas question, de s'élancer sans un petit échauffement en musique. Véronique et Davina en action ! Bon là ca se complique. Au bout de 10 minutes,  je souffle déjà comme un bœuf …

Les enfants prennent le départ à 9h30. En 6 minutes, c’est bouclé. A 9h45, c’est mon tour. Je me remémore la recommandation phare de Claire : ne pas partir comme une balle (ça, ça risque pas) et anticiper les montées. 37 minutes et 55 secondes plus tard, je franchis la ligne d’arrivée.  OK  ce n’est pas le temps du siècle mais tant pis,  je n’ai pas marché et du coup je me la pète un peu :)

ODYSSEA - echauffement

Candice Colin ODYSSEA

 

ODYSSEA était ma première course, et je vous le dis, ne sera pas ma dernière (fastoche, je suis déjà inscrite en équipe au Marathon Nice- Cannes le 9 Novembre prochain). En fait, participer de temps à temps à des courses sur de petites distances, me semble extrêmement bénéfique :

-       On se fixe un objectif : courir sans but peut parfois être démotivant En se fixant un (petit) planning de courses auxquelles participer, on reste motivé.

-       L’ambiance est super : l’atmosphère de cette course est particulière en raison de son caractère caritatif, mais il me semble quand même qu’il y a toujours une bonne ambiance sur les courses.

-       On est super fière de soi : et oui, ca booste la confiance en soi et nous sommes nombreuses à en avoir besoin.

-       On peut en profiter pour faire une bonne action: toutes les courses ne reversent pas leurs bénéfices à une cause comme le fait ODYSSEA, mais en cherchant bien, on peut en trouver d’autres.

 Et vous ? Selon le lieu où vous vivez, il n’est pas trop tard pour participer à ODYSSEA qui compte encore 4 étapes jusqu’à la fin de l’année : Paris les 4 et 5 octobre prochains, Auxerre le 19 octobre, Bayonne le 2 novembre et la Réunion les 8 et 9 novembre : s'inscrire à ODYSSEA . J’espère de mon côté entrainer une petite équipe de conseillères OFFICINEA dans mon sillon l’année prochaine.

A lire aussi :

Run baby, run                                                                                                                                                       -- Odyssea, y serez-vous ? 

2 réflexions au sujet de « ODYSSEA, on l’a fait ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *