ENVOYé SPéCIAL SUITE : DANS LA CRèME à 65 EUROS, IL Y A QUOI ?

Ma vie d'entrepreneuse / écrit par Candice Colin | Juin 12, 2015

MA VIE D'ENTREPRENEUSE 

Vous avez  été extrêmement nombreuses à lire  mon article consacré au reportage d’Envoyé Spécial sur les cosmétiques à prix réduits.  Je n'en suis pas encore revenue !!!! C'est en tout cas la preuve que vous n’êtes pas dupes et que vous vous préoccupez de ce que contiennent vos cosmétiques.   Je vous l’ai déjà dit, Claire, mon associée (Docteur en Pharmacie et cosmétologue) et moi-même avons été très perturbées par cette prétendue enquête.  Ceci étant dit, certaines d’entre vous m’ont écrit pour me dire qu’il aurait été intéressant et plus juste d’analyser aussi la crème à 65 euros.  Bien sur, vous aviez raison.  Le temps m’a manqué pour le faire avant, alors au risque de vous donner l’impression que je vous repasse les plats, j’ai remis Claire sur le coup.

A lire aussi : Notre avis sur l'enquête d'envoyé spécial

Donc pas de surprise, cette crème est un bon concentré d’ingrédients d’origine pétrochimique. Mais ça on le savait déjà. Envoyé Spécial a choisi d’occulter complètement la cosmétique bio ou naturelle (la vraie, pas les greewhashers) et de se limiter aux grands acteurs de la « beauté » made in pétrole.  Alors oui on retrouve un édifiant cocktail de PEG, paraben, phénoxyéthanol, sillicones et autres émollients, huiles, conservateurs et émulsifiants de synthèse qui par leur répétition dans un grand nombre de vos cosmétiques, est loin d’être anodin.  Si l’on prend le Phénoxyéthanol par exemple, sa concentration en Europe est réglementée à 1%. Au delà, interdit. Mais quid de ces 1 %, quand vous les retrouvez en série dans plusieurs de vos cosmétiques ?

ROUGE Crème 65 - Envoyé Spécial

Pour être tout à fait juste, cette crème contient quand même quelques bons ingrédients naturels, dont certains au delà de 1 % (le phénoxyéthanol en Europe marque la limite des 1% dans une formule - Tous les ingrédients situés au dessus dans la formule sont donc en concentration supérieure à 1%).  Peut-être trouvez-vous complètement dingue que je m’enthousiasme que certains de ces ingrédients soient présents au delà de 1% ? Vous n’avez pas tord mais je vous rappelle que la crème à 3 euros testée par Envoyé Spécial n’en contenait aucun.

Alors, est-ce que tout cela vaut 65 euros ?  La formule en elle-même bien sur que non. Est-elle plus qualitative que celle de la crème à 3 euros testée dans le reportage d’Envoyé Spécial. Oui oui oui Si je devais choisir entre les deux, laquelle utiliserais-je ? Celle-ci  sans aucun doute. A ce prix là ? S’il n’existait plus que deux crèmes sur terre oui.

Mais la bonne nouvelle c’est qu’il existe des cosmétiques qui respectent votre peau et votre santé.  Je vous le redis, votre premier geste beauté doit être d’apprendre à décrypter les étiquettes. C’est finalement assez simple quand on en connaît les rudiments. Je vous prépare très vite un article pour vous y aider.

 

Une réflexion au sujet de « Envoyé Spécial suite : dans la crème à 65 euros, il y a quoi ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *