COP 21 : FAUT-IL ALLER VOIR DEMAIN ?

Mes engagements / écrit par Candice Colin | Déc 1, 2015

MES ENGAGEMENTS 

Vous m'avez manqué. Beaucoup de choses se sont passées au cours des dernières semaines chez OFFICINEA et je dois bien vous l’avouer, je n’ai pas été capable de tout concilier. Mais aujourd'hui, alors que la COP 21 vient de s'ouvrir, je me devais de reprendre la plume. Les problématiques sont telles qu’il fallait au moins que j’écrive un petit billet. Car comme l'a très bien dit François Hollande hier dans une interview à 20 minutes :  "c'est le sort de l'humanité qui est à l'ordre du jour de cette conférence".

Il m’a donc semblé que c’était le bon moment pour vous parler de Demain, un film que j’évoque régulièrement depuis un an et demi et qui a été projeté hier en ouverture de la conférence. Un film que j’avais choisi de soutenir financièrement comme 10 500 autres personnes qui, comme moi, s’étaient enthousiasmées pour ce projet de documentaire d’un nouveau genre qui souhaitait montrer qu’un nouveau monde est possible, au travers d’exemples concrets qui marchent déjà.

A Lire aussi : Pourquoi soutenir demain ?



J’ai vu Demain en avant-première il y a presque deux mois et je ne vous en ai rien dit car je n’ai pas su comment vous en parler. Je ne suis pas certaine de mieux savoir aujourd’hui mais je vais m’y risquer. Sur le papier, le film tient parfaitement ses promesses : montrer que des solutions existent déjà, de très belles initiatives, mais pour la plupart celles d’individus engagés qui à leur échelle veulent faire bouger les lignes. Ceci étant dit, au fur et à mesure que le film s’écoulait, j’avais l’impression du type qui déboule face à un gigantesque incendie avec un pistolet à eau. Car si le film véhicule une énergie extrêmement positive en montrant l’homme sous son meilleur jour, il élude aussi le principal enjeu : la volonté politique internationale et les problématiques qui l’accompagne. Alors, bien sûr, chacun à son niveau peut contribuer au changement, mais si les états ne parviennent pas à un compromis, game over !

Au final, faut-il aller voir Demain ? Oui bien sûr car il contribue à sa manière à diffuser une énergie très positive, nécessaire par les temps qui courent.  Mais je ne crois pas en revanche que l'on puisse changer le monde, tout seul avec ses petits bras.  J’ai commis l’erreur d’y aller avec mes deux enfants (10 et 12 ans). Le film est très long (plus de deux heures), pour une grande partie sous-titrée, ce qui rend l’exercice très fastidieux pour les petits (mission impossible pour mon fils ainé dyslexique).

 Le film sort en salle demain. J’attends avec impatience vos commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *