NON à LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

Mes engagements / écrit par Candice Colin | Nov 25, 2014

MES ENGAGEMENTS 

Les Nations Unies ont désigné le 25 Novembre comme journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. C'est aujourd'hui et il faut bien au minimum une journée de mobilisation internationale pour entrer en guerre contre ce fléau. Car les chiffres font froid dans le dos. L’ONU considère que 35% des femmes et filles dans le monde sont exposées à une forme de violence physique et/ou sexuelle au cours leur vie et 7 femmes sur 10 sont victimes d’abus dans certains pays.

En France, une femme décède sous les coups de son conjoint tous les 3 jours. Toujours dans l'hexagone, les victimes de violence conjugale ont représenté 20 % des homicides, toute nature que ce soit en 2013. Et elles sont nombreuses à vivre dans la terreur, souvent murées dans le silence et la honte. Mais la honte de quoi ? La honte d’être trainées plus bas que terre, la honte d’en être arrivées là. Et puis si on les traite comme cela, c’est que quelque part c’est surement de leur faute. D’ailleurs, ceux qui les maltraitent leur répète à l’envie qu’elle sont nulles, qu’elles se comportent comme des  p….. et qu’elles sont incontestablement les seules responsables des coups et des insultes. Parfois, sans ressources, parce que contraintes de rester à la maison, la fuite et la reconstruction n’en seront que plus difficiles.

Dans mon entourage proche,  deux de mes amies ont été victimes de violences conjugales physiques. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Un fois de plus et au risque de me répéter, l’indépendance financière est pour moi un prérequis à la liberté, à fortiori quand tout va mal … Si vous me lisez régulièrement, vous savez que cette indépendance des femmes est ce qui fonde mon engagement entrepreneurial et le sens que je lui donne au sein d’OFFICINEA avec nos conseillères beauté.  Mais cela ne suffit pas. La mobilisation doit être générale.

Pour tout savoir sur la campagne de l’ONU : tous unis pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *