VDI : LES 5 RèGLES POUR SE LANCER DANS LA VENTE à DOMICILE

Conseils et astuces / écrit par Candice Colin | jan 20, 2015
VDI vente à domicile vente directe

CONSEILS ET ASTUCES 

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de la vente directe (ou vente à domicile). Je vous ai aussi déjà dit que certains avaient été surpris de mon choix d’engager OFFICINEA dans cette voie. Pourtant, OUI, OUI, OUI  OFFICINEA est  la preuve vivante que l’on peut être l’un des meilleurs acteurs de son marché (tout secteur de distribution confondu bien sur !) et avoir choisi la vente à domicile.

A lire aussi : 5 raisons d'aimer la vente directe

Depuis que nous avons lancé  notre réseau de conseillères, nous sommes bien sûr restées fidèles à nos engagements,  à notre quête du produit de beauté parfait. Notre département de R&D s’est même considérablement renforcé. En novembre,  nous avons eu la grande fierté d’être plébiscitées de nouveau par le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2015-2016 et par l’Observatoire des Cosmétiques, devant tous les grands noms de la beauté, distribués eux dans de vrais magasins.

Mais parfois nous constatons que certaines jeunes femmes qui nous contactent peuvent être un peu perdues dans les méandres de la vente directe. Je me suis dit qu’il pourrait être utile de procéder à une petite check list de 5 règles à suivre quand on veut se lancer en tant que VDI (Vendeur(se) à Domicile Indépendant(e)). Suivez le guide.

 1 / Un projet, tu définiras. Voilà qui est à mes yeux essentiel. Se lancer, comme ça, pour voir, est certainement le meilleur moyen de ne pas vraiment avancer, voire de se planter. Je crois qu’il faut avoir les idées claires sur la raison pour laquelle on veut démarrer et où on veut aller, même pour un complément de revenu. Il est important aussi de bien se renseigner sur le statut de VDI (Vendeur à domicile indépendant). Toutes les infos ici.

2/ Un secteur qui te plait tu sélectionneras.  En vente directe, le choix est vaste : cosmétiques, prêt à porter, lingerie, matériel de cuisine, sex toys … il y en a pour tous les goûts. Il est donc capital de choisir un secteur qui vous parle et qui vous plait. Vous devez aimer l’univers dans lequel vous évoluerez.

 3/ Une entreprise avec laquelle tu te sentiras en affinité tu choisiras. Une fois votre secteur d’activité choisi, vient le temps d’opter pour une entreprise. Là encore, le choix est vaste, attention à ne pas vous noyer sous les infos. Ceci étant dit, prenez le temps de bien comprendre qui elle est.  Identifiez son offre produits. Validez sa qualité. Correspond-elle à vos attentes et à votre clientèle potentielle. Autre point capital et qui m’est cher : vous retrouvez vous dans ses valeurs et dans sa philosophie.

 4/ Une attention particulière à la formation et à l’accompagnement tu porteras. Lors de votre prise d’infos et de vos discussions avec les entreprises qui vous intéressent, n’occultez pas les questions sur la formation.  Contrairement à ce que certaines jeunes femmes avec lesquelles nous discutons pensent parfois, elle est ESSENTIELLE. Il est primordial d’être formé mais aussi d’être coaché et bien accompagné.

5/ Des recherches sur cette entreprise tu effectueras. Sans  tomber dans une paranoia aigue, il est primordial de se renseigner sur l’entreprise que vous comptez rejoindre. Le plus simple est certainement de contacter la FVD (Fédération de la Vente Directe) pour vous assurer de son sérieux. Toutes les entreprises adhérentes doivent montrer patte blanche et suivre strictement la réglementation française. Une vraie garantie pour le lancement de votre activité : le site de la FVD.

Vous voilà paré. Rêvez, osez, entreprenez ! 

Une réflexion au sujet de « VDI : les 5 règles pour se lancer dans la vente à domicile »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>