POURQUOI J’AIME LES ETATS-UNIS

Mes coups de cœur / écrit par Candice Colin | août 19, 2014
shutterstock_211402048

MES COUPS DE CœUR 

Hey me revoilà après un petit mois de silence. Le mois de juillet a été chaud chaud et je l'avoue, je me suis retrouvée happée par le succès de la campagne de recrutement de nos conseillères de vente indépendantes. Une fois les vacances venues, je me suis octroyée une petite déconnexion dont, je ne vous le cache pas, j’avais besoin. A quelques jours de la rentrée, j’ai  une pêche d’enfer et je profite de mes derniers jours sur la côte ouest des Etats-Unis.

Entre les Etats-Unis et moi, c’est une histoire qui dure depuis plus de 25 ans.  J’avais 16 ans la première fois que j’ai posé le pied sur le sol américain. Les épreuves du bac de français bouclées, je m’étais envolée vers Chicago. Un gros stress pour l’ado que j’étais à l’époque d’autant que je ne partais pas en groupe pour un séjour linguistique organisé et bien balisé mais  pour une immersion complète de 2 mois et demi dans une famille américaine que je n’avais jamais rencontré et avec laquelle je correspondais depuis un an. Je n’étais alors pas une grande aventurière (c'est vraiment le moins que l'on puisse dire). Elevée en Savoie, je n’avais jamais bougé de mes montagnes, je n’avais jamais pris l’avion.

Dès mon arrivée, Arlis et Paul, les parents, m’ont accueillie comme si j’étais un membre à part entière de leur famille. Chicago est une très belle ville et tout m’y émerveillait. Mais même les activités les plus insignifiantes devenaient à mes yeux passionnantes. Déjeuner au Mac Do,  very exciting ! Ensemble cet été là, nous avons traversé les Etats-Unis en voiture pour des vacances inoubliables en Floride avant de revenir à Chicago finir l’été. Le départ a été très dur, et je pense avoir pleuré la quasi totalité du vol retour vers Paris.

 Au final, ce voyage a sans aucun doute changé le cours de ma vie. J’ai tout d’abord fait une rencontre comme on en fait peu (ou pas) dans sa vie et qui a très certainement influencé ma vision des Etats-Unis. Des liens très forts se sont noués avec cette famille géniale. Depuis 26 ans, nous sommes toujours aussi proches. Nous sommes d'ailleurs cet été encore tous ensemble en Californie.

Dès ce premier voyage, j’ai surtout découvert une approche de la vie qui était très différente de ce que je connaissais : une énergie indéniable, une vision positive des choses qui n’était pas la mienne.   Ma confiance en moi était très limitée, j’ai appris à la booster là bas. Car c’est bien en passant du temps aux Etats-Unis que j’ai commencé  à croire en moi et en mes rêves. La Russie a fait le reste (et pour être honnête, davantage encore).

Au final, il s’écoule rarement une année sans que je ne m’y rende au moins une fois. Depuis ma réinstallation en France, j’ai encore davantage besoin de ma dose annuelle. la morosité ambiante dans notre pays m'afflige.  Pour le moment je n’ai pas encore réalisé le grand rêve qui était le mien à 16 ans - passer au moins une année entière aux Etats-Unis - mais il figure toujours en première place de ma dream list.

2 réflexions au sujet de « Pourquoi j’aime les Etats-Unis »

  1. Bonjour,

    Hélas! je ne connais pas l’anglais, bien que ce soit un pays que j’aime et qui m’attire beaucoup.

    J’aimerais y EXERCER ma passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>